Grosse île verte


Premier point d’ancrage de tout le paysage, la pointe de la Grosse île verte accueille les visiteurs aussi bien que les intempéries.

 

N 48°32’43.1″  W 071°48’43.0″

 

 

JUILLET 2018.  Quelques pages pour refermer le lac au creux de la paume.

 

IMG_5359IMG_5363

 

MARS 2018.  L’hiver fait son Fade out et les bouquins tiennent bon.
*

IMG_2994

 

 

JUILLET 2017.  Une lectrice de La vie littéraire laisse parler son inspiration.
*

IMG_9341

 

 

JUIN 2017.  Un bibliothécaire, fan de Louis Hamelin, se cherche des compères.
*

IMG_9017 IMG_9023

 

 

JANVIER 2017.  On s’en voudrait presque de déranger les livres paisibles qui baignent dans le couchant.

 

IMG_6221

 

 

JANVIER 2017. La neige, la glace et le vent enseignent à la dure les beautés du grand Lac sans fin ni commencement.

 

img_5830img_5833

 

 

AOÛT 2016. La Vie littéraire fait son entrée dans la vie sauvage, non sans quelques appréhensions de son auteur. Souhaitons-lui un sac de plastique bien refermé!


IMG_4278IMG_4282

 

AOÛT 2016. Hécatombe de sacs mal refermés et de livres détrempés.

 

IMG_4298

 

*

faire la vague
du papier

des paysages
tenir l’encre

 

 **

MARS 2016. Il faut refaire le plein de livres, les lecteurs en skidoos et en raquettes sont passés. Lectures tragiques à l’horizon. La rude épreuve de Madame de Lorimier ou celle des habitants du Lac Mégantic?

 

IMG_2585IMG_2587

 

 

AVRIL 2015. De la belle visite pour les vers graciles de Mon Dinosaure.
*

IMG_0151

 

 

MARS 2015   Un lecteur savoure les lieux !

 

IMG_0249

 

 

JANVIER 2015   Quand la poésie trouve un parfait accord avec le Passage des glaces.

 

IMG_0016 IMG_0017 (1)IMG_0246

 

 

AOÛT 2014. Un emprunt, deux nouveautés et une dédicace.

 

IMG_8822IMG_8830

 

 *

JUIN 2014. Maisonnette d’épinette pour deux livres aériens. Derrière un pin se love en guise de banc. C’est l’endroit idéal pour bouquiner, le nez au large.

 

*

*

MAI 2014 :  Les deux livres disparus – emportés par des lecteurs impétueux ou les crues du printemps!

 *

*

Ce qui fait le printemps
marche roux
trace
l’échappée
du bleu
qui boit le blanc
où s’abreuve le dégel

 *

*

MARS 2014. Sur un tronc noyé dans le soleil, la prise de territoire commence! Deux livres qui pourront converser en attendant qu’un lecteur leur prête son regard.

*

IMG_6783

**
***

page principale de la bibliothèque de survie

**

*

*

PARTAGERShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter