Skip to main content
Poète indisciplinaire

Forêt littéraire

By 1 septembre 2022septembre 4th, 2022No Comments

En résidence de création à KM3, la forêt du Centre Bang, je me plonge dans la nature et l’écriture afin de renouveler ce lien, le rendre palpable et partagé.

 

Je travaille à devenir un pin gris

Merci à tous ceux et celles qui m’aident, avec ingéniosité et poésie, à rejoindre les rangs des végétaux libres. Du haut des airs, on sent que je fais des progrès. (Crédit photo aérienne : Patrick Moisan)

Bâtons d’écriture

Entre bâton de marche et borne écrite, le bâton d’écriture plante sa citation entre ciel et terre. Enraciné et rêveur, il incite visiteuses et visiteurs à contempler autrement les vivants de la forêt.

 

Traces

NINMEHTAUN, «trace » en innu-aimun, un mot qui circule en territoire depuis des millénaires. Partir à sa suite, c’est lire la forêt.

 

Gros Jaune

Il ronronne et toussote, mais Gros Jaune est un esprit plein d’élan. Il m’a transporté dans les environs du Lac à la Mine, à la recherche du meilleur emplacement pour une bibliothèque de survie.

 

Survie

Dormir au promontoire du tipi, dans un hamac, sous le grand ciel qui flamboie.
(Crédit photo : Jean Gaudreault)

Coin lecture

J’ai déjà trouvé un agréable coin pour ma lecture du matin. Les pages respirent et l’esprit reste lumineux.

Cabane à Sagalane

Mon toit pendant la dernière semaine du mois d’août 2022. Un camp de base pour sillonner la forêt littéraire à venir.
(Crédit photo : Mériol Lehmann)

Réflexions nature

Patrick Moisan est le grand manitou de KM3. Il en connaît les moindres recoins de tourbière, de crête et d’abattis. Et il partage sa vision avec générosité.
(Crédit photo : Mériol Lehmann)

Dans l’oeil de l’urubu

Nous voilà dans la forêt, sous l’oeil de l’urubu.
(Crédit photo : Mériol Lehmann)

Sortie avec l’urubu

Mériol Lehmann est l’artiste invité pour l’année à KM3. Il manie un outil aérien de création qui bourdonne, ouvre l’oeil de très haut sur les lieux et nous révèle ses secrets. Je l’ai surnommé l’urubu.

Beautés locales

De fil et de brume, de douceur et de lumière, la beauté patiente des bois.

Écrire

Mon carnet parcourt le territoire. La cueillette commence.